Traduction complète

Bonjour, c’est Dslyecxi !
Dans l’épisode de « Tactiques vidéos, techniques, & procédures » d’aujourd’hui, on va survoler les procédures d’infanterie basiques pour le chargement et déchargement d’hélicoptères.

1. Avant l’arrivée

Notre situation de départ, est une équipe dans la nature en besoin d’une extraction en territoire ennemi.

Le chef d’équipe (Team Leader) a demandé une extraction, la zone de récupération a été sélectionnée et le chef d’équipe y s’est déplacé puis a pris des positions défensives. Le chef d’équipe est essentiel dans la prompte et bonne réussite de la procédure. Il est responsable de l’arrivée jusqu’à la zone de récupération en un seul morceau, de la sécuriser avant que l’appareil n’arrive et d’expédier le processus une fois l’engin arrivé.

La sécurité de la LZ (NdT : Landing Zone, zone de poser) ou PZ (NdT : Pickup zone, zone d’embarquement) est d’une importance capitale et la différence entre la réussite et l’échec peut se jouer à si un chef d’équipe a positionné ses troupes convenablement ou non en avance de l’arrivée de l’appareil.

2. Arrivée & Chargement

Tous les membres de l’équipe maintiennent la sécurité de la LZ en attendant l’arrivée de l’hélico. Ils écoutent leur chef d’équipe, et dans l’éventualité où il périrait, le prochain dans la chaîne prend rapidement le commandement pour s’assurer que l’équipe est capable de continuer le processus de chargement sans délai excessif.

Alors que l’hélicoptère fait son approche finale, tout le monde doit s’assurer qu’ils sont hors de son chemin. Vous pouvez vous diriger hors de la zone du point d’atterrissage anticipé mais ne vous éloignez pas trop loin. Dans le doute reculez-vous simplement de l’hélico ou approchez-vous des obstacles sur lesquels on ne peut pas atterrir (Rochers, arbres, etc.) Cela vous assure que vous ne deviendrez pas un obstacle de plus alors qu’ils essaient d’atterrir.

Une fois l’hélico au sol ou en vol stationnaire pour vous récupérer, les membres de l’équipe bougent pour y rentrer sur l’ordre du chef d’équipe. Gardez un œil sur lui, s’il commence à courir vers l’hélico, c’est votre signal.

3. Approchez en toute sécurité

Quand vous approchez d’un hélicoptère au sol ou en vol stationnaire, faite- le toujours depuis les côtés.

Approcher par l’arrière introduit la possibilité d’accident de rotor arrière notamment si le pilote a besoin de changer l’orientation de l’appareil pendant les derniers moments de l’atterrissage.

Approcher par le devant peut devenir dangereux dans des pentes ou sur des terrains similaires où les palles ont la possibilité d’être trop près du sol.

Approcher par les côtés permet au pilote et à l’équipage de vous voir venir et de mieux percevoir quand tout le monde est chargé. Cela peut aussi permettre au mitrailleur latéral de faire feu sans le risque de toucher des amis qui courent dans leur ligne de feu.

S’accroupir en approchant l’engin est aussi une bonne idée car ça vous met encore plus bas du rotor principal. Si vous avez besoin de faire le tour de l’autre côté de l’hélico, faites-le si possible en passant par le devant de l’appareil, bien éloigné du rotor s’il est bas. Cela permet au pilote de vous repérer et de savoir qu’ils vous attendent alors que passer par l’arrière ne vous fera pas remarquer et vous pourriez vous trouver décapité par le rotor de queue ou laissé seul au monde quand l’hélico décolle soudainement.

Notez qu’il y aura des fois où la géométrie de la LZ vous forcera à passer par la queue de l’appareil pour y monter dedans, mais quelle que soit la situation soyez conscients du danger que représente le rotor de queue et qu’il faut l’éviter le plus largement possible. Si l’appareil est en train d’atterrir ou de faire un vol stationnaire au-dessus d’un terrain pentu assurez-vous d’approcher les côtés par le bas de la pente de sorte à éviter de courir sur le rotor principal.

4. Chargement

Soyez rapide pour monter dans l’appareil, ne vous attardez pas à l’extérieur afin d’essayer de fournir du tir de protection, au lieu de ça, montez promptement pour que l’engin puisse décoller le plus tôt possible. La meilleure défense est de partir de la LZ vite fait.
Les mitrailleurs latéraux peuvent prendre la relève une fois que toutes les troupes sont à bord et ils sont bien plus efficaces qu’un fusilier se tenant à l’extérieur de l’hélico.

Le chef d’équipe garde la trace de ses coéquipiers lors de leur chargement, ils sont les derniers de leur équipe à border l’appareil et font office de couverture pendant que ses collègues rentrent.

Quand toute l’équipe est chargée il le signale au chef de groupe de combat (Squad Leader) en précisant le nom de leur équipe de feu (Fireteam) comme Alpha 2 par exemple, et qu’ils sont chargés. Si le chef d’équipe est le seul élément à rentrer dans l’hélico comme si vous montiez dans un MH-6 par exemple, faites en sorte que le pilote sache que l’élément est entièrement chargé et que l’hélico peut décoller.

Rappelez-vous que bien que vous devriez faire en sorte de monter avec votre équipe, il y aura des fois ou la confusion induite par le combat peut causer à des personnes de monter dans le mauvais hélico, ou peut-être même que l’engin assigné à votre équipe atterrira à un endroit imprévu et que d’autres éléments seront chargés à votre place. Quand cela arrive suivez simplement le mouvement. Trouvez-vous un autre engin à charger, et communiquez votre situation avec le chef d’équipe. L’important c’est d’évacuer tout le monde d’une zone chaude le plus vite possible. Ça n’a pas d’importance si vous êtes dans le bon hélico tant que vous avez effectivement chargé un hélico et que votre chef d’équipe est au courant. C’est bien mieux de s’extraire de la LZ dans le mauvais hélico, que de mourir sur cette LZ dans le bon hélico parce qu’il a été retardé par les actions maladroites de ceux qui essayent de monter à bord.

Beaucoup d’appareils auront un seul mitrailleur latéral assigné à une tourelle à n’importe quel moment. Pendant le chargement, vous pourriez avoir l’option de monter en tant que mitrailleur latéral supplémentaire. Si c’est le cas rappelez-vous qu’il faut être extrêmement prudents si il y a encore des troupes alliés à l’extérieur car il est très simple pour arma de placer quelqu’un en face de la bouche du canon par inadvertance.

Essayez de retenir le plus gros de votre puissance de feu jusqu’au décollage de l’appareil et alors vous pourrez supprimer les positions ennemies connues ou probables librement avec des salves contrôlées et méthodiques. Vous devez toujours avoir une très bonne image de la disposition des forces ennemies et alliées avant d’utiliser la mitrailleuse latérale et n’oubliez pas de garder l’oreille ouverte pour les ordres du pilote si vous occupez un tel poste.

5. Déchargement

Pendant le transit, étudiez la LZ, si vous la connaissez, et familiarisez-vous avec la disposition de celle-ci, la direction attendue de l’ennemi et des couvertures et dissimulations possibles à proximité du site d’atterrissage. Cela vous permet de prendre les décisions plus rapidement quand vous êtes au sol.

Lorsque vous déchargez, attendez systématiquement l’ordre de sortie de l’équipage. Ils ont une meilleure idée que vous de quand ils sont effectivement au sol ou en vol stationnaire stable. Sortir de l’appareil trop tôt peut entrainer une mauvaise chute ainsi que créer des problèmes au pilote. Rappelez-vous que si l’engin est en train d’atterrir ou de faire un vol stationnaire sur du terrain en pente, vous devez vous assurer que vous bougez vers le bas de la pente pendant le déchargement pour éviter de courir sur le rotor principal.

Une fois au sol éloignez-vous de l’appareil et prenez une position à couvert, dissimulée, ou partiellement cachée. Dispersez-vous de sorte à ce que tout feu potentiellement dirigé vers l’appareil ne touchera pas des groupes de troupes.

Si vous repérez des ennemis avec certitude, que vous avez un secteur de tir dégagé et des règles d’engagements permissives (ROE, Rules of Engagement), annoncez leurs positions et engagez-les automatiquement.

Le chef d’équipe va observer le déchargement de son équipe et une fois terminé contactera l’appareil via la radio, le local, ou avec un signe de la main ou un salut. Cela donnera le signal à l’hélico de partir et l’infanterie pourra s’occuper de sa mission.

6. Urgences

Si l’engin dans lequel vous êtes ou dans lequel vous vous apprêtez à embarquer est cloué au sol d’une LZ à cause de tirs ennemis, de collision avec le terrain, obstacles, ou n’importe quelle autre cause, éloignez-vous immédiatement de l’appareil et retournez à couvrir la LZ jusqu’à que de nouveaux ordres viennent de votre chef d’équipe ou de groupe de combat.

Ne vous groupez pas autour des blessés ou des morts, et ne restez pas proche de l’engin car il pourrait exploser, surtout si il est sous feu ennemi.

Dispersez-vous et continuez à combattre. La même chose s’applique si votre hélico est abattu en vol alors qu’il se dirigeait ailleurs. Une fois l’appareil au sol de manière sûre, sortez, formez un périmètre, signalez l’immobilisation et attendez que d’avantage d’ordres arrivent.

7. Conclusion

Et voilà comment on fait pour faire partir de la solution pour expédier le chargement et déchargement de l’hélico.

Garder tout ceci en tête simplifiera grandement la vie de vos pilotes et contribuera également à des phases d’insertion et d’extraction plus rapides qui peut à leur tour aider significativement à réduire les décès. C’est à chaque joueur de savoir quoi faire quand ce moment arrive et j’espère que ça a pu permettre à clarifier certains problèmes qui accompagnent ces situations. Cet épisode de « Tactiques vidéos, techniques, & procédures » vous a été apporté par la générosité de ceux qui me soutiennent sur Patreon. Si vous avez apprécié cette video et que vous voulez en voir d’avantage dans l’avenir, allez voir cette page. Encore merci à ceux qui me soutiennent et j’espère que vous avez aimé cet épisode. C’était Dslyecxi, et à la prochaine.

— Traduction par Nihil

Comment se comporter sur une LZ [Traduction]
Étiqueté avec :